mardi 25 mai 2010

Ducrak N°5 comme un parfum de bukakké...

C'est en ce beau début de mâtinée (...15h45...) que deux des membres non-amputés de la DUCRAK corp. se mirent en route pour un dur et long périple ... amplement récompensé par l'imminente sortie de votre torche cul bédéographique favori... Après dix minutes de marche sous le cagnard, nos deux compères, épuisés, arrivaient enfin chez "CopieTop", leur imprimerie discount favorite, où un humble commerçant les saluât d'un sympathique "René, range les tarifs, y'a les deux couillons qui s'pointent..." Après de longues minutes de négociation avec le vendeur "typique", nos deux jeunes boy-scouts arrivèrent à obtenir un prix fort arrangeant... C'était fait, le Ducrak numéro 5 était dans les rotatives, et vous, notre bande de lecteur-junkies assoiffés de lectures peu recommandables, alliez enfin être rassasiés...

Pour attendre cette incontournable sortie de fin de printemps, nous vous offrons
le très bistouflant sommaire remarquablement exécuté par le maitre ès sommaire Sir. Jazon. J. JR. Aiguillons



Comme on le hurle déjà sur tous les toits, le Ducrak n°5 vos trouer vos jolis petits culs de vaches malades...


Bien a vous

Miiiiista BBBBruit

1 commentaire:

  1. Sylvain Augier1 juin 2010 à 09:55

    "Quand ma quête aux indices m'amène à survoler le 16 (susuuu), je ne manque jamais de m'arrêter boire un café aux entrepôts DuCrak."

    Sylvain Augier


    "Très moyen"

    Télérama

    RépondreSupprimer

Une erreur est survenue dans ce gadget